1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée : Face à leur situation, les personnes vivant avec un handicap attirent l’attention des nouvelles autorités

0

L’association des Personnes Handicapées de Guinée déclare son soutien au Colonel Mamady Doumbouya et à ses hommes. Par la même occasion, ils ont profité pour faire un plaidoyer afin que leur situation soit revue en cette période de crise socio-économique qu’ils traversent. 

« Nous apportons notre soutien à ce régime en place pour faire face à nos différentes situations. Parmi nous, il y a des personnes diplômées et des hommes de métiers. Mais, malheureusement, on n’a pas les moyens pour traduire effectivement notre savoir-faire. A cette situation, nous ne pouvons pas rester comme ça car chacun de nous à une famille » explique Abdoul Karim kéïta, Secrétaire Administratif de l’association.

Aux dires du secrétaire Administratif, les personnes en situation d’handicape sont confrontées à de nombreuse difficultés pour  faire face à leur activités. C’est pourquoi l’occasion pour eux de solliciter des autorités militaires de l’aide financière.

« Nous remercions le bon Dieu d’avoir effectué ce changement en Guinée dans l’immédiat. Maintenant, nous attendons du Colonel Mamady Doumbouya de faire face à notre situation, nous personnes handicapées qui avons eu le courage d’étudier et d’apprendre différents métiers pour ne pas qu’on soit mendiants dans les rues », souligne Abdoul Karim keita.

« …ce sont les moyens qui nous manquent, sinon, on est capables de faire tout ce que les personnes valides peuvent. Certains d’entre nous ne veulent même pas entendre le mot Handicapés connaissant leur capacité, ils veulent qu’on dise Handi-capables. Nous personnes handicapées, nous voulons concrètement que ceux qui sont dans des associations reconnues en possession de leurs diplômes que les nouvelles autorités nous viennent en aide afin de nous intégrer à la fonction publique ou à investir dans nos métiers dans le but de nous encourager » a lancé Abdoul Karim Keita.

Le secrétaire administratif des personnes handicapées a révélé de l’aide sociale qu’ils avaient bénéficié pendant le régime d’alpha Condé à hauteur de dix millions de francs guinéens.

« Nous n’avons pas eu d’appui social. L’aide que nous avons reçu, c’était les dix  (10) millions qu’ils avaient donnés. Ça aussi, c’était  pour diviser pour régner. Parce que c’est ce qui a fait que toutes les personnes handicapées de tous les villages sont venues à Conakry à cause de cet argent. Alors que ces montants étaient destinés spécialement aux personnes handicapées qui étaient à la mosquée Fayçal et à la sureté ».

Regroupés au bloc des professeurs à Donka dans la commune de Dixinn, à la mosquée Fayçal et en face de la mosquée sénégalaise à Kaloum,  des personnes à mobilité réduite espèrent que leur appel tombera dans les bonnes oreilles.

A suivre…

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.