1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Régime alimentaire Ramadan : ce nutritionniste recommande plus de protéine pour l’organisme

0 32

Le jeûne est l’un des principaux piliers de l’Islam. L’application de cette prescription religieuse entraine un changement de régime alimentaire chez la plupart des pratiquants. Rencontré, ce médecin nutritionniste, Dr Ibrahima Sory Barry, en service au CHU de Donka, recommande aux fidèles la consommation des aliments qui peuvent permettre au corps de maintenir son équilibre. 

« L’organisme tire beaucoup de profits sur le jeûne, lorsque celui-ci est bien mené, et également, il peut retrouver toute sa forme. L’élément essentiel, c’est que le jeûne favorise la régénérescence cellulaire. Ensuite, au niveau des vaisseaux sanguins, il y a une diminution de la résistance périphérique, cela normalise les substances chez les personnes hypertendues, et ça favorise la diminution du sucre pour les personnes dont l’hypertension est non contrôlée ».

Une alimentation saine et équilibrée est une nécessité pour la bonne tenue du jeûne. Pour ce faire, ce médecin nutritionniste, Dr Ibrahima Sory Barry recommande entre autres :

« La journée on ne mange pas, mais en soirée on a tendance à manger beaucoup plus de sucre mais aussi des aliments gras, or ce sont des choses qui peuvent être néfastes pour la santé. Parcontre, il faut manger des aliments riches en protéine. Ce sont entre autres la viande de boeuf, les œufs mais également du poulet. Et en plus de ça, il faudrait privilégier les aliments qui contiennent du sucre naturel ».

En ce qui concerne les personnes vivant avec les maladies telles la gastrite, le diabète et autres maladies similaires, le médecin Ibrahima Sory Barry propose ceci :

« Le diabète est une maladie non néglisable, la première des choses à faire lorsqu’on est diabétique, c’est de consulter votre médecin à l’approche du Ramadan. Ces personnes lorsqu’elles sont normalisées, le médecin dit juste qu’elles doivent jeûner, donc elles doivent se promener avec du sucre, au moins avoir trois morceaux de sucre dans son sac parce que si on se retrouve dans des situations d’hypoglycémie, nous sommes obligés de couper le jeûne ».

Avant de clore, le médecin nutritionniste Dr Ibrahima Sory Barry appelle les fidèles à suivre ces recommandations à lettre au risque de se faire exposer à de graves complications.  Il ajoute :

« Ce que nous allons dire à la population, c’est d’observer les mesures d’hygiène pendant cette période de jeûne. L’organisme devient parfois fragile. Donc qu’ils observent les mesures d’hygiène surtout les aliments que nous consommons, doivent être des aliments propres également. Si ces mesures ne sont pas respectées, elles peuvent conduire à des complications ».

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Warning: compact(): Undefined variable $id in /home/u729532777/domains/earthguinea.org/public_html/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/listing-pagin/class-publisher-theme-listing-shortcode.php on line 379
class=" bs-listing bs-listing-listing-text-1 bs-listing-single-tab pagination-animate">

Latest News