1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Recrudescence de viol en Guinée : Kadiatou Konaté prend une importante décision contre les coupables

0 41

Les cas de viol, notamment sur mineures, deviennent de plus en plus récurrents en Guinée. Les derniers cas en date viennent de se produire à Kankan sur une fillette de 13 ans  et à l’orphelinat Hakouna Mamatata sis à Dabompa dans la commune de Matoto sur cinq fillettes dont l’âge varie entre 12 et 15 ans.  Cette maison de bonheur qui devrait normalement être un havre de paix pour ces orphelines, s’est transformée plutôt en un abri désastreux pour elles.

La directrice  du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée, Kadiatou Konaté, a brisé le silence pour exprimer son mécontentement face à cet état de fait.

« Cet endroit doit être un havre de paix et malheureusement ce qui n’a pas répondu aux critères. Donc il faut quand même signaler que la fondatrice de l’orphelinat a vraiment tout donné pour créer un cadre meilleur pour ces enfants. La question du viol prend énormément de l’ampleur ces derniers temps en Guinée. Mais le problème se trouve au niveau de la dénonciation, comme on le dit souvent ».

Poursuivant, cette activiste des droits des filles et femmes de Guinée revient sur le rôle des filles dans la lutte contre les VBG avant d’exprimer leur disponibilité de venir en aide à l’orphelinat pour cette affaire.

« Il faut mettre en place les actions de sensibilisation en collaboration avec les services de protection, notamment l’OPROGEM, sur cette question. Nous, on est disponible pour donner le coup de main à l’orphelinat pour obtenir justice. »

Dans le souci de mettre un terme à ces pratiques néfastes, Kadiatou Konaté lance un appel à l’endroit des autorités évoluant dans la lutte contre les violences basées sur le genre. Pour elle, trop c’est trop.

«On a des lois, on a des politiques de protection. Il faut veiller à l’application des articles comme ça se doit. Il faut sortir des questions purement politiques et aller à la base pour toucher des réalités du doigt pour faire en sorte que les politiques aussi soient adaptées aux réalités des femmes et jeunes filles en milieu rural jusqu’à Conakry ».

Il faut noter que la fondatrice de l’orphelinat Hakouna Matata a déposé une plainte contre le présumé violeur qui est actuellement en détention grâce à un mandat de dépôt par le tribunal de Mafanco, le 1er avril 2022.

A Kankan, la jeune fille de 13 décédée après avoir été violée dans la nuit du samedi à Dimanche au quartier Bordo Koko, est élève de la 6ème année. 24 heures  après les faits, le présumé hauteur est tombé dans le filet de la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan.

Le  présumé coupable serait même l’oncle paternel de la victime qui a alerté la mère sur la situation critique de sa fille. Un autre jeune âgé de 16 ans a été inculpé dans cette affaire de viol suivie de meurtre et conduit à la gendarmerie pour être entendu.

Quant au gouverneur de la région de Kankan, le Général à la retraite Aboubacar  Diakité a effectué hier lundi une visite dans la famille mortuaire pour les condoléances d’usage.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Warning: compact(): Undefined variable $id in /home/u729532777/domains/earthguinea.org/public_html/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/listing-pagin/class-publisher-theme-listing-shortcode.php on line 379
class=" bs-listing bs-listing-listing-text-1 bs-listing-single-tab pagination-animate">

Latest News