1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Lutte contre les accidents ferroviaires : L’AJSEA et Rusal CBK unissent leurs efforts

0 14

Dans le but de lutter contre les accidents ferroviaires, la société Rusal/CBK  en partenariat  avec l’ONG  AJSEA ( Amicale  des Jeunes  pour la Sauvegarde  de l’Enfance  et   de l’Adolescence) ont procédé au lancement ce lundi 07 décembre d’une campagne de sensibilisation à Conakry.

Rusal / CBK et l’AJSEA  sont confrontés tous les jours à un accident ferroviaire, l’occupation anarchique et le jet des ordures sur les rails. Le jet des ordures sur les rails Akhandan, l’occupation anarchique des rails !  La destruction des installations de Russal / CBK. Akhadan. Ce sont quelques slogans qu’on lisait sur les banderoles.

Le président de l’ONG AJSEA, M. Mouminy Diallo, a d’abord remercié la compagnie CBK à travers LAGUIPRESS pour son soutien indéfectible pour l’éradication du fléau afin que l’objectif de ‘’zéro accident ‘’ sur la voie ferrée soit une réalité.

« Cette campagne de sensibilisation a été initiée par une organisation en vue de préserver la vie de nos citoyens.  Notre partenaire nous a donc mandatés pour sensibiliser sur les risques qu’encourent les gens sur la voie ferrée.  Cela fait 6 ans depuis qu’on a commencé cette campagne de sensibilisation.  Cette campagne ne se limite pas seulement à un seul endroit, elle commence du Km 0 au Km 60, sur une période de 20 mois », a-t-il rappelé.

Selon lui, la lutte contre les accidents ferroviaires  occupe  une place de choix, car la vie et la santé  des citoyens sont plus importantes à nos yeux que n’importe quels résultats industriels et économiques.

Le porte-parle de l’ONG AJSEA

En outre, il a souligné que la compagnie a mis  en place  par étape un système  de management de la sécurité ferroviaire par des actions concrètes à savoir : le déploiement le long de la voie ferrée  des centaines de gardes voies ; l’aménagement  des passages pour piétons ; la sensibilisation  permanente des populations  riveraines  utilisant nos propres services  et les ONG ; la surveillance de la voie ferrée  etc.

Et d’ajouter: « En dépit de toutes ces dispositions sécuritaires, en cas d’accident ferroviaire, une sérieuse enquête est faite par la police nationale du chemin de fer.  Les recommandations de la police nationale de chemin de fer sont immédiatement prises en compte afin d’éviter la récidive », a-t-il ajouté. 

Madame Bangoura vendeuse au marché ENCO-5, a salué l’initiative et encouragé les organisateurs à multiplier davantage cette sensibilisation. « Beaucoup d’enfants empruntent cette route pour se rendre à la maison ou à l’école. Nous sommes contents d’être associés à cette campagne, et nous transmettons les messages que nous avons reçus ici », a-t-elle dit.

A rappeler que cette campagne de sensibilisation se poursuivra durant 20 jours.

Bolokada Sano

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Warning: compact(): Undefined variable $id in /home/u729532777/domains/earthguinea.org/public_html/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/listing-pagin/class-publisher-theme-listing-shortcode.php on line 379
class=" bs-listing bs-listing-listing-text-1 bs-listing-single-tab pagination-animate">

Latest News