1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Journée mondiale des personnes vivant avec un handicap: L’union des handicapés de Guinée appelle au respect de leurs droits

0

L’humanité a célébré le vendredi 3 décembre 2021 la journée internationale des personnes handicapées. En Guinée, l’occasion a été pour l’union des handicapés de Guinée, d’attirer l’attention sur le respect de leurs droits et d’évoquer un certain nombre de problèmes auxquels ils sont confrontés. Il s’agit entre autre de l’amélioration de leurs conditions de vie, à l’occurrence la santé, le logement, le transport et bien d’autres.  

Dans un message adressé aux nouvelles autorités du pays, le vice-président de l’Union des handicapés de Guinée, Bernard Tamba Tenguiano, a remercié les partenaires pour leur soutien indéfectible, avant de féliciter le président de la transition le Colonel Mamadi Doumbouya pour son attention particulière envers leur situation.

« En ce jour solennel du 3 décembre 2021 consacré aux personnes handicapées de la Guinée et partout dans le monde, nous vous remercions pour vos différents projets entamés à l’égard des personnes handicapées en les octroyant les places au CNT », indique le président de l’Union, « l’union des handicapés de Guinée, à l’instar des organisations œuvrant pour le respect des droits des infirmes célèbre cette journée dans les conditions difficiles. Les handicapés guinéens tant à Conakry qu’à l’intérieur du pays continuent toujours de tirer le diable par la queue, que ce soit dans les familles jusque dans les institutions publique et privé sans oublier un manque d’environnement accessible et adaptable ».

Par manque de couverture sanitaire pour être pris en charge en cas de maladie, d’accident et de phénomène naturel, l’Union des handicapés de Guinée déplore les souffrances dont beaucoup parmi eux sont victimes tous les jours.

« Nous rappelons que nous avons beaucoup de personnes malades qui sont dans un besoin très urgent et nous enregistrons de jour au jour des cas d’accident des personnes handicapées et d’autres sont morts malades par manque de soutien. Il y a trois mois, nous avons trouvé un handicapé malade au marché Madina sans secours. Alertée par des inconnus, l’union des handicapés a dépêché une mission pour conduire cette personne à l’hôpital pour les soins médicaux, mais très malheureusement elle n’a pas survécu. La dépouille mortelle est actuellement à la morgue de Donka. Il est sans identification parce qu’aucune pièce d’identité n’est avec lui et on peine encore à trouver ses parents ».

C’est pourquoi, au regard à toutes ces souffrances parfois interminables, bon nombre parmi eux se livrent à des activités déshonorantes, telle que la mendicité, ajoute Bernard Tamba Tenguiano.

« Avec l’avènement du CNRD du colonel patriote, un grand espoir nous est donné en chacun et chacune de nous pour l’amélioration des conditions de vie de cette couche vulnérable de la République de Guinée.  Il a posé des actes, en nous faisant représenter dans le CNT afin de permettre à notre cher patrie se doter des textes de loi solides, garantissant un avenir radieux aux personnes handicapées. Dans le même sillage, nous formulons encore des doléances, à cette brave autorité étatique, de nous aider à avoir une couverture sanitaire, une formation scolaire et professionnelle, des infrastructures, des moyens de transports, l’emploi, la santé et le logement ».

En fin, l’union des handicapés de Guinée, à travers son président, termine la célébration de la journée par la formulation des prières à l’endroit des autorités du pays.

« Nous avons un immense espoir avec vous cher président Mamadi Doumbouya, que le seigneur guide vos pas. Nous souhaitons une très bonne fête d’anniversaire à toutes les personnes infirmes de la république de Guinée et partout dans le monde ».

Compte rendu de Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.