1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée-Hadj 2022 : La vaccination des pèlerins fixée à 650.000 francs guinéens

0

xL’annonce est faite par le secretariat général des affaires religieuses. Tout candidat guinéen pour le hadj 2022 doit payer un montant de 650.000 francs guinéens pour le test PCR à 72 heures avant son départ. Ce montant est versé à Ecobank, indique par ailleurs l’institution religieuse.

Le président de la commission test et vaccination des pèlerins au secrétariat général des affaires religieuses Dr. Mohamed Lamine Diallo rassure que les dispositions sont prises par la banque partenaire pour accompagner leur département.

« A partir du 15 jusqu’au 25 juin, c’est-à-dire date du dernier convoi guinéen pour la Mecque, il y aura le test PCR et il y aura le vaccin contre la méningite pour ceux qui n’ont pas encore pris. Les anciennes conditions exigées pour le voyage à l’extérieur sont les mêmes pour le pèlerinage concernant le test PCR, c’est-à-dire 650.000 francs. C’est ce qu’on verse à l’Ecobank ».

Pour éviter que les candidats fassent des déplacements vers les agences de Ecobank, des guichets sont ouverts au niveau des sites indiqués à cet effet.

«  Nous sommes en pleine discussion avec Ecobank. Elle a fait preuve de volonté de nous accompagner pour faciliter la tâche pour les candidats au pèlerinage. Les guichets de Ecobank seront ouverts au niveau des différents sites pour éviter aux candidats au pèlerinage de faire le déplacement vers une agence d’Ecobank. Et il va se faire à 72h avant le vol. C’est-à-dire que chaque candidat au pèlerinage sait à quel vol il appartient. Et à 72 heures avant son vol, il va prendre le vaccin contre la méningite ».

Il précise par ailleurs qu’au niveau de l’agence nation de sécurité sanitaire, des dispositions sont prises pour éviter toute erreur pouvant entrainer la disqualification d’un candidat. 

« …il faut aussi noter que l’ANSS a eu la gentillesse de nous dire qu’elle est prête à corriger les erreurs sur les cartes de Covid. Ceux qui ont par exemple leurs cartes perdues ou froissées ou déchirées n’ont qu’à manifester le désir de les remplacer, elles seront remplacées gratuitement par le ministère de la santé, particulièrement par l’ANSS qui en a la charge ».

Pour valider le visa d’un candidat au pèlerinage, le système informatique dédié à cela exige l’effectivité de certains paiements en amont. Il s’agit notamment des frais liés à la réservation de l’hôtel, a-t-il encore ajouté.

« En tout cas c’est l’un des défis du gouvernement guinéen, particulièrement du secretariat général des affaires religieuses de faciliter la tâche à tous les candidats au pèlerinage pour qu’il y a de moindre souffrance possible ».

A rappeler que depuis quelques jours, le secrétariat général des affaires religieuses et les départements impliqués dans l’organisation du hadj 2022 ont animé une conférence de presse pour expliquer les dispositions relatives au pèlerinage. Pour cette année, le nombre total des pèlerins est de 4 527. Ce nombre est reparti entre autres : 2.000 pour le gouvernement et 2527 pour les privés. Le coût du Hadj est fixé à 60.000.000 de francs guinéens.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.