1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée : Des personnes handicapées plaident pour leur accessibilité aux infrastructures publiques 

0 34

Au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 7 décembre à la maison commune des journalistes à Conakry, des personnes handicapées ont fait des plaidoyers pour interpeller l’Etat à améliorer leur condition d’accessibilité aux infrastructures publiques du pays.

Cela fait suite à un constat très amer sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés, notamment, celui d’accéder aux immeubles, faute d’ascenseur ou de passages habilités à leur condition.

Une situation que déplore Thierno Saïd Diakité, consultant sportif, membre du bureau de pilotage de la CAN 2025. Ce dernier affiche son regret de voir une loi promulguée, mais aucun texte d’application n’a encore suivi.

« En 2015, j’ai été copté par la FEGUIPAH en tant que personne ressource pour la réactualisation du projet de loi portant sur la protection et la promotion du droit des personnes handicapées, avec un financement de OSIWA. Et la loi a été promulguée au mois de mai 2018 par l’assemblée nationale. Mais j’ai constaté que depuis l’adoption et la promulgation de cette loi, les textes d’application n’ont pas suivi pour ce qui concerne particulièrement l’accès des personnes handicapées aux bâtiments publics »

Selon Bernard Kamano, responsable projet et planification à la fédération guinéenne pour la promotion des personnes handicapées, le constat est très amer.

« Pour qu’il y ait adaptation pour les personnes handicapées, il faut que le département mène des démarches. Nous ne disons pas que vous ne faites rien, mais il faudrait que vous vous levez, vous contactez les autres, rencontrez une personne handicapée pour comprendre réellement son problème».

Boubacar Aguibou Diallo, Chef de division, inclusion et autonomisation des personnes handicapées, a fait savoir que le ministère de l’action sociale ne ménage aucun effort dans l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables.

« Les difficultés ne se résument pas seulement aux bâtiments, il faut la communication. Même dans les lieux sanitaires, il faut qu’il y ait une possibilité aux personnes handicapées d’y accéder. Donc je suis d’avis avec eux, nous prenons en compte les recommandations qu’ils ont faites ».

Par ailleurs, le conférencier Thierno Saïd Diakité a fait savoir qu’il poursuivra le processus pour que lors du prochain gouvernement, qu’il y ait un commissariat, un secrétariat d’Etat ou un ministère d’Etat aux personnes handicapées pour régler leur problème.

En fin, il faut rappeler qu’au cours de la même journée, une équipe de l’OGDH a été reçue par le ministre de l’unité nationale et de la citoyenneté. Les échanges ont porté principalement sur les préoccupations des organisations de défense des droits de l’homme, surtout en cette période sensible où les citoyens guinéens sont plus qu’inquiets.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Warning: compact(): Undefined variable $id in /home/u729532777/domains/earthguinea.org/public_html/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/listing-pagin/class-publisher-theme-listing-shortcode.php on line 379
class=" bs-listing bs-listing-listing-text-1 bs-listing-single-tab pagination-animate">

Latest News