1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée/Covid-19 : Cri d’alarme des aviculteurs, ce responsable plaide pour leur cause

0 12

 En Guinée, le secteur avicole est l’un des plus touchés par la pandémie du Covid-19. Une activité qui contribue à l’autosuffisance alimentaire dans le pays, au moins une bonne partie de la population rurale s’y intéresse.

Pour en parler, nous avons entretenu le président de l’Union Nationale des Aviculteurs de Guinée, Moussa Bassano Diallo. Avec lui, nous avons évoqué quelques difficultés auxquelles ils sont confrontés. A l’entame de nos discussions, il a tenu d’abord à rappeler la structuration de leur organisation.

« Nous sommes des aviculteurs de Guinée. Actuellement, nous sommes en train d’élargir notre organisation, nous avons plusieurs adhésions en cours. Notre organisation regroupe l’association des Fabricants et Producteurs  des Aliments des Volailles et aussi l’association des Producteurs des Chèvres comme Viande de Guinée. En plus, nous sommes en train d’enregistrer des Producteurs de Poussins. Donc, c’est comme ça qu’on est organisé. C’est-à-dire ceux qui font des aliments sont à part, et ceux qui font des poulets et chèvres sont également à part, etc », a-t-il fait savoir.

En réponse à la question de savoir quel impact de la pandémie du Covid-9 sur les activités avicoles, ce dernier déplore avec insistance le manque de distribution des aliments de volailles aux fermes,  et aussi l’acheminement des œufs et des poulets vers les consommateurs, suite à l’installation des barrages à l’intérieur du pays.

« Il faut savoir que le Covid-9 a une grave conséquence sur nos activités, surtout la libre circulation de nos produits. Aujourd’hui je reçois assez d’appel par jour venant de nos membres qui arrivent au niveau des barrages de contrôle sanitaire, parfois ils bloquent nos véhicules de livraison des aliments de volailles et même ceux qui envoient des produits sur les différents marchés, des magasins et supérettes », dénonce par la suite notre interlocuteur tout en demandant aux autorités la réouverture rapide de la circulation de l’intérieur.

« Je plaide auprès des autorités d’aider les aviculteurs à faire passer nos produits, c’est-à-dire les aliments qu’on donne aux poussins, et aussi les œufs et les poulets puissent arriver aux consommateurs pour que les besoins de la population soit satisfaits. Nous aussi, nous luttons pour l’autosuffisance alimentaire en Guinée. Je sais que c’est un cas général, mais on ne peut pas vivre sans donner à manger aux volailles, et quand on produit des œufs ou des poulets il faut aussi distribuer à la population », dit-il, puis d’ajouter :

« On travaille aussi avec des produits chimiques et des vaccins. Ces éléments viennent souvent par vol aérien. Dès fois, il y a des produits avicoles qui arrivent par bateau. Mais pour le moment, notre difficulté majeure se trouve au niveau du transport terrestre, l’autre on peut se débrouiller avec ».

Au terme de l’entretien, notre invité a lancé un appel aux institutions et aux bailleurs de fonds à accompagner les agriculteurs, financièrement et techniquement,  afin de développer leur filière. Pour clore, il invite ses collaborateurs au stricte respect des mesures barrières afin d’éviter la propagation de cette maladie.

« A tous les acteurs impliqués dans la filière d’aviculture en Guinée de respecter les mesures sanitaires pour éviter la propagation de cette pandémie, car le covid-19 existe bel et bien en Guinée, et ça tue sans distinction de race, ni de religion », conclut notre interlocuteur.

Sylla Youn, pour earthguinea.org  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Warning: compact(): Undefined variable $id in /home/u729532777/domains/earthguinea.org/public_html/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/listing-pagin/class-publisher-theme-listing-shortcode.php on line 379
class=" bs-listing bs-listing-listing-text-1 bs-listing-single-tab pagination-animate">

Latest News