1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée/entrepreneuriat social: Wakilarè célèbre les cinq (5) ans de sa création

0

Sortir de la mendicité pour devenir des entrepreneurs, tel est l’objectif de ces personnes en situation d’handicap depuis février 2016. Depuis cette date, ils ont créé une entreprise dénommée Wakilarè (courage) spécialisée dans la fabrication et valorisation des produits artisanaux tels que des chaussures, des sacs et bien d’autres objets.

Ce samedi 29 mai 2021 à la Bluezone de Kaloum, ils ont célébré les cinq ans de la création de leur organisation, une cérémonie au cours de laquelle ils ont profité pour remercier toutes les personnes de bonne volonté, ainsi que les institutions nationales et internationales qui n’ont cessé de les accompagner.

Dans une brève allocution, en présence d’un parterre d’invités, le président de la structure, Tamba Bernard Tonguiano, a fait savoir ceci :   

« Wakilarè est une entreprise sociale, créée en février 2016 par des guinéens et deux expatriés, un italien et un polonais, pour aider les personnes en situation d’handicap, et se prendre en charge et prendre en charge leurs familles à travers un métier qui est la cordonnerie, de maroquinerie et la couture. L’ensemble de ces personnes en situation de handicap présentes ici sont des cordonniers et couturiers professionnels. Nous vivons de la vente des articles produits par nous-mêmes et nous arrivons à vivre avec cet effort ».

Selon Tamba Bernard Tonguiano, pendant les cinq ans d’activités sur le terrain beaucoup de succès ont été réalisé. Il sollicite à cet effet un accompagnement auprès des guinéens pour leur permettre d’écouler leur production.

« La pandémie de Covid-9 a affecté sérieusement nos affaires, or la plupart de nos clients sont des expatriés. Les ventes ont diminué à cause de la restriction des voyages. Wakilarè a contribué à la protection des Guinéens et des étrangers résidants en Guinée pendant la pandémie. Nous sommes les premiers à avoir commencé la production des masques en tissu pour lutter contre la pandémie de Covid-19 ».

Présente à la cérémonie, la Directrice de l’Exploitation des Bluezones de Guinée, Kadija Bah, affirme que c’est un honneur et une fierté pour elle de voir cette organisation réussir un tel exploit. Elle interpelle à cet effet des personnes de bonnes volontés à accompagner ces jeunes.

« Quand on a commencé en 2014 les activités de Blue zone, notre objectif c’était justement de mettre à la disposition des Guinéens des espaces où ils pouvaient réaliser leur rêve. Donc 5 ans après de voir que Wakilarè ait pu réaliser son rêve, c’est une fierté et un honneur pour nous. Donc on va cesser de les regarder comme des handicapés où des personnes qui ont des difficultés au début qu’on voulait juste accompagner parce qu’on a pitié d’eux, ou parce que c’est intéressant de voir des mendiants faire autre chose. Donc maintenant il faut qu’on puisse les regarder comme des entrepreneurs. Et les entrepreneurs ont besoin de financement, ils ont besoins de marché pour écouler leur production. Donc il leur manque ce dernier levier et pour arriver là il faut un vrai accompagnement pour que déjà ils sortent de cette situation précaire »

Pour sa part, la représentante du ministère en charge de l’investissement et de partenariat public privé se dit également honorée. Au nom de son département, elle réaffirme leur disponibilité à accompagner ces projets d’entreprise.

« L’un des objectifs de notre ministère consiste à rendre le pays très compétitif, quand on parle de pays compétitif, on parle de son secteur privé qui est très compétitif dans la qualité des produits. Nous avons tout un ensemble de programmes qui visent à accompagner le secteur privé. Donc pour moi ça allait être un choix pour que nous puissions être là pour souligner que le ministère en charge de l’investissement et de partenariat public privé se tient à la disposition pour accompagner ces projets d’entreprise, accompagner l’entrepreneuriat  à travers aussi son agence, l’APIP ».

Il faut rappeler que depuis 2016, Wakilarè a pu réaliser un chiffre d’affaires d’environ 200 millions de francs guinéens.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.