1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée/Elevage : remise de matériels informatiques de surveillance des maladies animales

0 48

C’est un geste de la Banque Mondiale qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre certaines maladies en Afrique de l’ouest. Cette remise  a eu lieu ce mercredi au ministère de l’élevage, en présence des représentants des différentes parties prenantes.

Ces matériels visent  à remonter des informations sur les maladies qui attrapent l’homme et les autres espèces animales. Le lot est composé de 33 ordinaires de bureau et 38 imprimantes multifonctions destinés aux services déconcentrés de la direction nationale du service vétérinaire du ministère de l’élevage. Ils ont couté environ 30 mille dollars américains à la Banque Mondiale.

Selon Dr Ahmed Tidiane Diallo de la Banque Mondiale, c’est un partenariat entre les services de la santé, de l’élevage et de l’environnement en vue de faire face aux maladies qui essaient de décimer les populations animales, et atteindre les humains.

« Il s’agit donc de renforcer le volet surveillance pour assurer la remontée en temps réels des donnée de surveillance des maladies animales ».

La cérémonie a été présidée par le secrétaire général du département, Elhadj Mamady Condé. Ce dernier indique que ces matériels sont actuellement indispensables dans la lutte contre certaines maladies liées à la santé de l’homme et des animaux.

« Ces matériels  vont renforcer les capacités opérationnelles des services de surveillance épidémiologique. Ces services sont déjà à l’intérieur du pays et fonctionnent depuis très longtemps. Ils remontent en temps réels toutes les informations concernant les malades, qu’on appelle les zoonoses, ce sont des maladies qui se transmettent de l’homme à l’animal ».

« Il y a au moins 60 à 70% des maladies qui viennent de ces animaux. Donc pour les maitriser, il faut avoir des informations à temps réels, et on ne peut pas avoir des informations à temps réel si on a pas des équipements nécessaires ».

Pour terminer, il faut signaler que ‘’ces outils informatiques seront accompagnés par des équipements solaires dans les prochains jours, une manière d’augmenter en énergie 24h/24 dans les services vétérinaires’’, conclut le représentant du coordinateur du projet de surveillance. 

Sylla Youn, pour eathguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Warning: compact(): Undefined variable $id in /home/u729532777/domains/earthguinea.org/public_html/wp-content/themes/publisher/includes/libs/bs-theme-core/listing-pagin/class-publisher-theme-listing-shortcode.php on line 379
class=" bs-listing bs-listing-listing-text-1 bs-listing-single-tab pagination-animate">

Latest News