1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Célébration de l’UA : L’autorité guinéenne salue la mémoire des pionniers des ‘’Indépendances nationales’’

0

A travers une déclaration rendue publique par le ministre des Affaires étrangères et les Guinéens de l’Etranger, à l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de l’OUA, devenue l’UA en 2002, l’autorité guinéenne a salué le combat mené par nos devanciers pour amener l’Afrique à s’unir autour d’un objectif commun.

Ibrahima Khalil Kaba déclare : « La Journée de l’Afrique offre l’opportunité d’évoquer la mémoire des pionniers de nos indépendances nationales, les panafricanistes qui, le 25 mai 1963, ont décidé de mettre sur pied cette organisation pour défendre l’intérêt majeure de l’Afrique sur la scène internationale, pour promouvoir l’unité et l’émancipation du continent avec pour objectif premier de nous débarrasser du joug colonial. La mutation de l’Organisation de l’Unité Africaine et à l’Union Africaine témoigne de la volonté de nos dirigeants de réaliser l’intégration du continent, de promouvoir son développement économique ».

Pour le ministre des affaires étrangères, le thème de cette année matérialise le désire d’amplifier, de rationnaliser et de renforcer la contribution des arts et de la culture au développement et à l’intégration sociopolitique des Etats africains.

« Le thème retenu : ‘’les Arts, la Culture et le Patrimoine historique, leviers pour l’édification d’une Afrique que nous voulons’’, s’inspire de l’agenda 2063 en tant que quatre stratégies communes et plan directeur dans son aspiration saine qui envisage une Afrique dotée d’une forte identité imprégnée d’une unité culturelle et d’une conscience panafricaine. Ce thème matérialise le désire d’amplifier, de rationnaliser et de renforcer la contribution des arts et de la culture au développement et à l’intégration sociopolitique des Etats africains ».

Il a aussi mis l’accent sur le développement, l’éradication de la pauvreté et la réduction des inégalités entre les africains, mais aussi la lutte contre le terrorisme transfrontalier

« A  travers l’agenda 2063 l’union africaine s’est doté d’une stratégie, d’une vision commune pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement, l’éradication de la pauvreté, de la maladie, de la paix, de la résolution des conflits, la réduction des inégalités avec un accent sur la couche vulnérable qui sont les femmes, les jeunes avec le soutien de la communauté internationale. En outre si les avancées significatives sont enregistrées dans le processus de rétablissement de la paix, la consolidation de la paix et de la démocratie en Afrique, à travers la mise en place d’une stratégie et des mécanismes de la lutte contre le terrorisme transfrontalier ».

Cet anniversaire qui s’est déroulé dans ‘’un contexte marqué par l’évolution de la pandémie de Covid-19 et ses répercussions négatives sur l’ensemble secteurs économique respectifs’’, et qui a endeuillé plusieurs familles suite aux décès enregistrés, le ministre Ibrahima Khalil Kaba n’a pas manqué de renouveler les condoléances des autorités guinéennes aux familles affectées sur l’ensemble du continent.

« Je voudrais exprimer au nom de son excellence le Pr Alpha Condé, le Président de la République et de son gouvernement, les remerciements du peuple de Guinée à la communauté internationale, les partenaires bi et multilatéraux notamment l’organisation mondiale de la santé pour les efforts qu’ils ne cessent de déployer pour aider nos pays à lutter contre la pandémie de Covid-19, mais aussi avec celle d’Ebola ».

Décryptage réalisé par Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.