1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Campagne agricole 2021 : les paysans de Coyah se frottent les mains

0

La préfecture de Coyah est située à 50 Km de la ville de Conakry. Ici, la prévision par rapport au rendement agricole au compte de la campagne agricole 2021-2022 affiche un bon résultat.

Les zones de Kouria, Manéah, en passant par Nianguiakhori, partout les champs de riz dressent un paysage florissant presque en maturité. Cela incarne le résultat d’une bonne pluviométrie et le respect du calendrier agricole par les paysans de Coyah.

Selon Lansana Coumbassa, chef des opérations agricoles de Coyah, cette prévision se matérialise par l’image qu’affichent les champs du riz qui sont en maturité par endroit.

« A l’heure qu’il fait, nous pouvons dire que les riz de coteaux sont à maturité ainsi que les plaines. À cette période, les gens sont en phase de récolte. Dans les bas-fonds, la plupart sont en phase d’épiaison ».

Ainsi, par rapport au résultat de cette année, les paysans de Coyah vont suffisamment se frotter les mains, à en croire à Lansana Coumbassa, chef des opérations agricoles de Coyah.

« Ceux-là qui sont dans les mangroves sont en phase d’évolution. Donc vu la végétation, vu l’évolution même des plantes, cette année les paysans vont vraiment se frotter les mains par rapport aux résultats qui va être là », ajoute-t-il.

Il faut signaler que l’agriculture est une science de la localité de Coyah du fait de la fertilité de son sol et de sa pluviométrie qui répondent aux critères. Mais les paysans sont limités par rapport au manque d’intrants agricoles.

« Nous demandons aux nouvelles autorités d’aider Coyah à avoir des matériels agricoles pour les producteurs surtout les tracteurs et les moissonneuses batteuses. Bien que cette année on a pu avoir un tracteur et une moissonneuse batteuse, mais le résultat est en deçà de nos attentes, même si on nous dote encore de deux de plus, ajoutés à ce qui la machine disponible, nous aurons trois. Cela pourra aider et soulager les producteurs de Coyah par rapport à la récolte »

Cette année, à travers l’appui du Projet de développement agricole intégré de Guinée (PDAIG), cinq (5) champs écoles seront installés à Kouria, Wonkifong, Manéah et dans la commune urbaine.

Par ailleurs, il faut rappeler que dans le cadre de la campagne agricole de cette année 2021, le Plan de Développement Agricole Intégré de Guinée a apporté une importante aide matérielle pour soutenir les producteurs. Il s’agit de l’acquisition et la fourniture de 300 tonnes de semences de pomme de terre à plus de mille (1000) petits producteurs de la Moyenne Guinée, dont 40% de femmes et 30% de jeunes, pour une superficie moyenne de 2.000 à 5.000m2.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.