Résolution des conflits en Afrique : pour que les femmes jouent désormais les grands rôles !

0 70

Malgré l’approbation en 2000 par le Conseil de sécurité de l’ONU de la Résolution 1325 ainsi que d’autres résolutions ultérieures (1325,1820, 1888 et 1889) sur les femmes, la paix et la sécurité qui légitime l’implication et l’intervention des femmes dans la consolidation de la paix, la promotion des initiatives des femmes et de leur représentativité dans les instances décisionnelles reste toujours à son stade initial de promesses et de bonnes intentions. Cela, en dépit des efforts de plusieurs organisations et réseaux de femmes. En effet, très peu de réalisations ont été faites et la volonté des femmes de participer à la prise de décisions est souvent ignorée du fait d’un jeu des acteurs. Un problème qui vient s’ajouter au défaut d’expertise, d’ingénierie, de leadership reconnu des femmes dans le cadre de la prévention et de la résolution des conflits. Par ailleurs, hormis les cadres formels et informels de gestion de conflits, les femmes se trouvent en marge des stratégies structurelles de gouvernance des processus politiques, dont la mauvaise gestion peut ouvrir une brèche aux conflits.

Le Gorée Institute qui a fait le constat peu rassurant ne favorisant guère une consolidation de la paix dans le continent, a décidé de mettre fin à cette discrimination à travers l’organisation d’un atelier sous-régional. Ainsi, du 24 au 26 janvier 2018, dans l’île de Gorée, les capacités de 25 femmes seront renforcées sur le leadership féminin et la participation des femmes dans les processus de paix.

Les participantes sont issues de plusieurs pays francophones tels que Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Dans le cadre de son Projet dénommé « African Women in Action (AWA) », Gorée Institute forme les femmes leaders africaines dans la prévention des conflits et la consolidation de la paix. L’objectif étant d’accroître leur leadership et leur influence dans les processus de paix, dans la prévention et la résolution des conflits. « Femmes leaders face aux défis de paix et de sécurité » est le thème retenu pour cet atelier sous-régional qui va durer trois jours.

Institut de Gorée de Dakar

Note Earthguinea.org*

La Paix et la Sécurité figure parmi les 17 objectifs de l’Agenda du Développement Durable

objectif 16: Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

Les cibles de l’objectif 16:

16.1 Réduire nettement, partout dans le monde, toutes les formes de violence et les taux de mortalité qui y sont associés

16.2 Mettre un terme à la maltraitance, à l’exploitation et à la traite, et à toutes les formes de violence et de torture dont sont victimes les enfants

16.3 Promouvoir l’état de droit aux niveaux national et international et donner à tous accès à la justice dans des conditions d’égalité

16.4 D’ici à 2030, réduire nettement les flux financiers illicites et le trafic d’armes, renforcer les activités de récupération et de restitution des biens volés et lutter contre toutes les formes de criminalité organisée

16.5 Réduire nettement la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes

16.6 Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux

16.7 Faire en sorte que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions

16.8 Élargir et renforcer la participation des pays en développement aux institutions chargées de la gouvernance au niveau mondial

16.9 D’ici à 2030, garantir à tous une identité juridique, notamment grâce à l’enregistrement des naissances

16.10 Garantir l’accès public à l’information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux

16.a Appuyer, notamment dans le cadre de la coopération internationale, les institutions nationales chargées de renforcer, à tous les niveaux, les moyens de prévenir la violence et de lutter contre le terrorisme et la criminalité, en particulier dans les pays en développement

16.b Promouvoir et appliquer des lois et politiques non discriminatoires pour le développement durable

Resolutions des Nations Unies sur l’implication des femmes dans les processus de Paix et de Sécurité

Au plan international, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté sept résolutions. Ce sont:

Ces résolutions proposent un cadre pour la mise en œuvre et le suivi du programme de l’ONU sur les femmes, la paix et la sécurité.

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.