1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Préparatifs Cop26: Entretien avec le responsable de projets à l’Ambassade de Grande Bretagne en Guinée

0

PNotre rédaction s’est entretenue avec le responsable en charge de la question de Commerce et de Projets de l’Ambassade du Royaume Uni en Guinée. Avec Mamadou Kouyaté, nous avons parlé des préparatifs de la 26ème conférence des parties sur les changements climatiques (COP26) prévue au mois de novembre prochain à Glasgow, en Ecosse.

A l’occasion de ces préparatifs, une quinzaine de journalistes des medias public et privés ont été invités ce mardi 27 juillet 2021  dans les locaux de ladite Ambassade. L’objectif était d’échanger autour des questions liées à la problématique de réchauffement climatique.

On vous propose ci-dessous l’intégralité de l’entretien réalisé sur place par notre reporter.

Earthguinea : Bonjour M. Kouyaté !

M. Kouyaté : Bonjour !

Earthjguinea : Nous sommes à quelques trois mois de la tenue de la Cop26 qui est prévue à Glasgow au Royaume Uni dont vous êtes représentants en Guinée. Dites-nous, comment se passent les préparatifs de cette conférence?

Les préparatifs se passent bien. On n’est pas très loin de la fin.  D’ailleurs, il n’y  a pas mal d’évènements qui sont déjà réalisés. Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a quelques jours le ministre guinéen de l’environnement était à Londres pour participer à une réunion ministérielle de haut niveau sur les préparatifs de la COP26.

On aurait appris que vous associez aussi les jeunes à votre programme pour passer une campagne de sensibilisation auprès des populations. Qu’en dites-vous ?

Oui c’est vrai ! Bientôt on va organiser ce qu’on appelle Youth For Climate ‘’Les jeunes pour le Climat’’. On va organiser cet évènement ici pour inclure les jeunes dans cette dynamique de préservation du climat, à travers une de campagne de sensibilisation pour les faire contribuer à la conscientisation de la population guinéenne. On veut  que les gens réalisent exactement que l’être humain aussi a un impact sur le climat, et que si on  s’y prend maintenant on peut arriver à réduire notre contribution en termes de réchauffement climatique.

Vous avez invité aujourd’hui un groupe de journalistes pour partager avec eux des informations sur la Cop. Quel était objectif principal ?

L’objectif c’est de parler de la Cop 26 qui se tiendra dans 96 jours au royaume uni à Glasgow. L’objectif principal, c’était vraiment de pouvoir communiquer sur les objectifs de cette Cop. Ensuite, discuter un peu du changement climatique de façon globale et les effets du changement climatique spécifiquement en Guinée.

D’où est venu votre conférencier ?

C’est un expert de la Banque Mondiale qu’on a invité pour discuter avec les journalistes, et voir quelles sont les questions pertinentes que les journalistes pourraient lui poser pour pouvoir vraiment comprendre des enjeux du réchauffement climatique aujourd’hui. C’est aussi dans le cadre de la préparation pour la Cop26.

Qu’est-ce que vous attendez de ces hommes de medias ?

Ce qu’on attend des journalistes, c’est d’abord de communiquer sur les effets du changement climatique. C’est vrai que le gouvernement est en train de mettre des politiques en place, qu’ils ont incluses dans leur contribution nationale déterminée, mais il faut vulgariser ce qui est inclus dans cette contribution. Il faut communiquer à la population à la base pour qu’elle comprenne un peu, qu’est-ce que c’est que le changement climatique. Deuxièmement, c’est de communiquer aussi sur l’organisation de la COP26 notamment  par rapport à ce dont on pourrait s’attendre en participant à l’évènement au mois de novembre prochain.

Quelle disposition envisagez-vous pour la participation des journalistes guinéens à cet évènement international ?

En fait, je ne suis pas la personne qui gère ça, mais j’espère que  nous sommes en contact permanent avec les journalistes. On n’a pas encore élaboré tout ce qu’il faut par rapport à ça. Mais le moment venu, nous allons les contacter pour leur dire exactement ce qui a été décidé, et comment est-ce qu’on peut travailler ensemble pour que la Cop ait une très bonne visibilité en Guinée. Et que les guinéens sachent exactement ce que le Royaume Uni est en train de faire pour cette COP.

Merci Monsieur Kouyaté !

Merci à vous !

Entretien réalisé par Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.