La Journée Mondiale de Mer célébrée ce samedi 30 Septembre 2017

0 72

« Connecter navires, ports et personnes​ » est le thème retenu pour la Journée mondiale de la mer 2017.

Le thème offre la possibilité de travailler avec les pays développés et les pays en développement, avec le secteur des transports maritimes et avec les ports des secteurs privé et public en vue d’identifier et de promouvoir des meilleures pratiques et de jeter des ponts entre les divers acteurs impliqués dans ces domaines.

Le secteur maritime – qui implique les transports maritimes, les ports et le personnel nécessaire à leur fonctionnement – peut et doit jouer un rôle de premier plan afin d’aider les États Membres à instaurer des conditions favorables à la création d’emplois et à davantage de prospérité et de stabilité à terre. Ceci peut être mené à bien, d’une part, par le biais d’une promotion du commerce maritime et, d’autre part, via une amélioration des secteurs maritime et portuaire en tant que créateurs de richesse à terre comme en mer, notamment en favorisant une économie bleue durable.

La Journée mondiale de la mer 2017 sera célébrée officiellement au siège de l’Organisation maritime internationale (OMI) le 28 septembre 2017.

Les États Membres et les autres entités sont invités à célébrer l’événement en organisant des activités la même semaine. Il est également possible pour eux d’organiser d’autres activités tout au long de l’année afin de mettre en lumière le thème de la Journée.

L’objectif est de s’inspirer du thème de la Journée mondiale de la mer 2016 – « Les transports maritimes : indispensables pour le monde » – et de se concentrer sur l’aide à apporter aux États Membres pour élaborer et mettre en œuvre des stratégies maritimes visant à adopter une approche interinstitutionnelle conjointe. Cette dernière permettrait d’aborder toute une série de questions comme, par exemple, la facilitation du trafic maritime, l’accroissement du rendement des navires, la sécurité de la navigation, la protection du milieu marin et la sûreté maritime.

De cette manière, l’OMI pourra contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies qui répondent largement aux défis auquel le monde est confronté aujourd’hui – l’augmentation de la population mondiale, le changement climatique, les menaces pour l’environnement, l’exploitation non durable des ressources naturelles, les menaces pour la sécurité alimentaire, les menaces sociétales posées par la criminalité organisée et l’extrémisme violent, et les mouvements migratoires mixtes dus à des situations instables.

Enfin, c’est en travaillant en partenariat avec un secteur portuaire soutenu par les Gouvernements que les transports maritimes, plus efficaces, pourront devenir un facteur essentiel permettant de soutenir le développement durable et de favoriser une plus grande stabilité à l’échelle internationale pour le bien de tous.

En savoir plus sur le site de l’Organisation Maritime Internationale

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.