1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée/Education : Les enseignants bientôt en possession de leurs primes d’incitation

0

Une bonne nouvelle pour les enseignants guinéens, qui seront bientôt en possession de leurs primes d’incitation. L’information a été donnée ce lundi par le secrétaire général de la fédération syndicale professionnel de l’éducation FSPE.

Dans la même annonce, Salif Camara a demandé l’ouverture du dialogue entre la structure syndicale et le gouvernement afin d’évoquer certains problèmes qui assaillent le secteur de l’éducation guinéen.  

« Aujourd’hui, la bonne nouvelle est que les primes seront payées dans les jours à venir, ce qui est une très bonne nouvelle pour les enseignants. Vous savez, il y a un partenariat entre le gouvernement et le syndicat. Le mouvement syndical n’est pas une course de vitesse, c’est une course de fond. Donc dans ce partenariat, il y a souvent des incompréhensions, c’est pourquoi nous sommes obligés de communiquer. Donc aujourd’hui les partenaires sont sûrs que les jours prochains les primes seront payées », a-t-il mentionné.  

Par rapport à la relance du dialogue, Salif Camara se réjouit de la hausse du budget alloué à l’éducation. De 11% ils sont passés désormais à 23%. Cependant il se dit être impatient de voir la suite des autres promesses se concrétiser.

« D’bord, la construction des logements sociaux dont le gouvernement a fait une relance. Deuxièmement, nous avons les autres primes qui sont caduques, la prime de préparation, la prime de documentation, la prime de craie, la prime de logement etc. Nous voulons que ces primes soient revalorisées », confie le syndicaliste.

« Nous avons aussi les primes de l’encadrement. Il faut que les encadreurs scolaires aussi bénéficient de leurs primes. Tous ces problèmes de primes ou l’amélioration des conditions de vie des enseignants préoccupent la FSPE à plus d’un titre. Nous demandons aussi le suivi pour que l’augmentation de ce budget, les enseignants puissent se ressentir de façon positive ».

Par ailleurs, il met en garde par rapport à tout retard dans le paiement de ces primes d’incitation, qui risquerait de devenir un élément de démotivation des enseignants dans leurs différentes activités. Il ajoute :  

« Il ne faudrait pas que le système éducatif ayant connu des perturbations dans le fonctionnement correct des années scolaires précédentes. Il ne faudrait pas que les enseignants dans leur service soient démotivés par ce que cela peut avoir un impact sur le rendement des élèves »

«  Ce qui est dans les accords entre l’Etat et les centrales syndicales, c’est à la fin de chaque mois que ces primes doivent être payées aux enseignants. Donc je crois que ce n’est pas au début de l’année ni à la fin de l’année. Et pour le moment ce qui est dans le protocole d’accord c’est à la fin de chaque mois »

Côté du ministère de l’éducation et de l’alphabétisation, son porte-parole, Mohamed Ansa Diawa a fait une mise au point sur l’évolution de ce dossier.  Selon lui, les démarches sont en cours afin de satisfaire les enseignants. 

« Il faut dire que depuis l’arrêt momentané de la paie des primes d’incitation, notre ministre Bano Barry mène des démarches afin de satisfaire les enseignants dans ce sens. Et dans ces démarches, le ministre a rencontré le directeur du trésor, le ministre de la fonction publique qui lui ont dit d’avoir disposé d’un mois de paie, et les deux autres mois devraient être obtenus la semaine dernière. Donc dans les conditions normales, la paie de Conakry devrait être commencée cette semaine. C’est pour dire que les nouvelles par rapport à la paie de ces primes d’incitation sont bonnes, car bientôt les enseignants rentreront en possession de ces primes ».

Pour terminer, il faut signaler que la FSPE affirme que si rien n’est fait, elle n’exclut aucun boycott des cours dans les jours à venir.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.