Connaissez vous le cadre d’action de Sendai sur la réduction des catastrophes ?

Cliquez pour en savoir plus

1 50

 C’est de la troisième Conférence Mondiale des Nations Unies sur la Réduction des Risques de catastrophes, tenu en Mars 2015,  que les représentants de 187 États Membres des Nations Unies ont adopté  un premier accord important vers le développement pour l’après-2015. Un nouveau cadre de réduction des risques de catastrophe qui vise à réduire considérablement les pertes en vies humaines et les dommages matériels causés par les catastrophes naturelles d’ici à 2030.

À la clôture de la troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe, réunie à Sendai, au Japon,  la Présidente de la Conférence et Ministre japonaise de la gestion des catastrophes, Mme Eriko Yamatani, a salué l’accord auquel sont parvenus les États Membres pour finaliser le document intitulé « Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe 2015-2030 » et la Déclaration de Sendai.  La Conférence a aussi adopté les « engagements volontaires des parties prenantes ».

« L’adoption de ce nouveau cadre pour la réduction des risques de catastrophe ouvre un nouveau chapitre en matière de développement durable car il énonce des objectifs et des priorités clairs en faveur de mesures qui conduiront à une réduction substantielle des risques de catastrophe et des pertes en termes de vies humaines, de moyens de subsistance et de santé », a déclaré la Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la réduction des risques de catastrophe, Mme Margareta Wahlström, qui est aussi à la tête du Bureau des Nations Unies chargé de cette question (UNISDR).

EarthGuinea.org vous livre le contenu de cet accord. A lire et à partager

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.