Mot de Bienvenue

0 12

Mot de Bienvenue

 »Les nouveaux médias sont aujourd’hui le cinquième pouvoir. En les utilisant à bon escient, on peut influencer les décideurs, on peut créer des startups, poser des actions citoyennes et s’auto-employer.

Mon engagement est né de ma volonté à contribuer à améliorer les conditions de vie des personnes vulnérables, de renforcer les capacités des jeunes et des femmes et à participer au développement de mon pays en passant de spectateur à acteur.

Nous devons profiter de notre diversité culturelle, de notre sens de l’innovation pour booster les choses dans nos pays. La jeunesse africaine doit être en réseau pour ne pas agir de façon isolée. Avec peu de moyens et dans des conditions parfois très difficiles, nous arrivons à poser des actes concrets, à évoluer. C’est dire que nous sommes résilients avec une forte capacité d’adaptation. Parfois c’est en se mêlant aux autres que nous pouvons découvrir notre passion, notre potentiel, travailler sur nos faiblesses. Il faut souvent sortir de sa zone de confort pour découvrir de nouvelles choses, ici et ailleurs. C’est une chance d’appartenir à cette jeunesse.

Il faut être convaincu de ce quon veut surtout de ce qu’on dit. Faire les choses de façon empirique, ne pas faire les choses au hasard. Surtout ne pas se décourager car beaucoup de personnes obligent les jeunes à baisser les bras en leur prodiguant des conseils négatifs, en les effrayant de ce qui pourrait les attendre, en leur miroitant des rêves, en changeant leur vision des choses. Il ne faut jamais se laisser distraire. Il faut poser des actes qu’on est prêt à assumer. »

Extrait de mon Message à la Jeunesse Africaine

Fatoumata Chérif

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.