Lutte contre le changement Climatique: Un rapport de I4CE fixe la Taxe Carbone

0 56

L’initiative Institute For Climate Economics vient de lancer un rapport sur le Prix Carbone, outil économique destiné à intégrer dans les prix des marchés, les coûts cachés des dommages causés par les émissions de gaz à effet de serre.

Le Prix Carbone est un instrument qui permet d’orienter les décisions des agents économiques afin qu’ils fassent un choix judicieux et mettent en avant des solutions à faible contenu de carbone.

Connu plus généralement sous le nom de  »Taxe Carbone », le Prix carbone permet d’évaluer le taux de pollution des pays.

C’est dans ce cadre que 4CE vient de publier le paysage mondial 2017 des prix du carbone. La particularité du rapport 2017 est qu’il présente  un aperçu de la quantité de revenus de carbone générés, et leur utilisation.

Depuis le 1er Septembre 2017, plus de 40 pays et 25 provinces ou villes ont adopté des politiques de prix de carbone, composé de taxes sur le carbone et les systèmes d’échange (ETS). Ces juridictions représentent environ 25% des émissions de gaz à effet de serre.

En 2016, 22 milliards de dollars des recettes publiques ont été générés avec des initiatives de tarification du carbone, et les deux tiers de ces revenus proviennent de taxes sur le carbone. Sur l’utilisation de ces revenus, alors que chaque pays a fait des choix clairs, aucune tendance n’émerge à l’échelle mondiale.

Il faut rappeler que l’industrialisation est la principale cause du réchauffement. Les combustibles utilisés pour les  transports  contribuent au réchauffement climatique à hauteur de  15%, l’énergie thermique 13%, l’agriculture et l’élevage à 7%  (les engrais, la boue de vache) à ceux-là s’ajoutent les facteurs domestiques (Climatiseurs, appareils électriques, électroniques et électroménagers…).

Ce qui fait des pays industrialisés, de véritables émetteurs de Carbone. Les Etats-unis à eux seuls émettent  5.414 mégatonnes de CO2 par an avec une moyenne de 17 tonnes/habitants. Il est classé deuxième plus grand pollueur  de la planète, derrière la Chine, dont les émissions atteignent 10.357 mégatonnes alors que  la Guinée n’en produit que 0,58 tonnes par habitant. Les pays moins avancés (PMA) sont donc les plus vulnérables face au changement climatique.

 EarthGuinea.org vous propose de lire le rapport publié sur la taxe carbone

Cliquez ici pour voir le classement les 10 pays les plus pollueurs au monde.

Fatoumata Chérif

#EarthGuinea

 

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.