1ière Plateforme de Médias en ligne pour le développement durable.

Guinée/Santé publique : ‘’environ 2400 personnes sont décédées de tuberculose’’, selon MSF Belgique

0

L’annonce est faite ce mardi 23 mars 2021 par Médecin Sans Frontières belge, lors d’un point de presse  animé au quartier Donka, à Conakry. C’était en prélude à la célébration de la journée internationale de la lutte contre la tuberculose.

Selon Dr Pharm Geraldine Colin, Coordinatrice du projet VIH/Tuberculose au compte du MSF Belgique à Conakry, environ 2400 personnes sont décédés de tuberculose en Guinée en 2019.

« La tuberculose est une maladie infectieuse qui tue de plus au monde en dehors de la Covid-19 chaque année. En 2019, on estime 1,4 millions de personnes qui sont décédées de tuberculose dans le monde. En Guinée on estime à 2400 personnes qui sont décédées de tuberculose ».

Malgré les progrès notables enregistrés ces dernières années, la tuberculose reste un problème de santé publique  majeur dans le monde, ajoute Dr Geraldine Colin.  En Guinée, environ 176 cas pour 100.000 habitants, soit plus de 45 nouveaux cas a lieu chaque jour.

« … le pays reste à fort incidence de tuberculose, avec 176 cas pour 100 mille habitants soit plus de 45 nouveaux cas par jour. Cette incidence reste stable depuis quelques années contrairement à l’incidence mondiale qui est en baisse. Cependant on peut reconnaitre à la Guinée une très forte augmentation du taux de couverture du traitement antituberculeux passant de 65% en 2018 à 73% en 2019 ».

La Coordinatrice pays du projet VIH/TB MSF Belgique a salué de passage les efforts du ministère de la santé à travers le programme national de lutte anti-tuberculose et de ses partenaires technique et financier. Plus loin, elle a cité quelques actions entreprises en Guinée par sa structure dans le cadre de la prise en charge des patients guinéens.

« Depuis 2014, comme vous le savez, MSF Belgique a pris en charge des patients vivant avec le VIH à Conakry. MSF appuie également la lutte contre la tuberculose notamment chez les personnes vivant avec le VIH ;

En 2020, MSF a contribué à plus de 3 milliards de francs guinéens pour aider à la prise en charge des personnes vivant avec la tuberculose en Guinée, soit 1000 personnes dont 40 enfants ont été pris en charge ;

MSF intervient dans la prévention de la tuberculose avec la fourniture des médicaments de prévention de la maladie, mais aussi en renforçant des mesures d’hygiène dans les structures de santé partenaires ;

MSF intervient dans le dépistage de la tuberculose. Ainsi dans les 900 structures partenaires de MSF, le dépistage systématique de la tuberculose était réalisé à toutes les visites des personnes vivant avec les VIH.

En fin, en cas de rupture de médicament anti-tuberculose dans les structures partenaires, MSF appuie le programme national de lutte anti-tuberculose en approvisionnant en médicaments les centres afin d’éviter les conséquences dramatiques pour les patients ».

Il faut rappeler qu’en Guinée, 14% des patients vivant avec le VIH sont décédés, contre  25% actuellement positifs. Selon toujours le MSF Belgique.

Sylla Youn, pour earthguinea.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.